homme Mémoriser
Mot de passe perdu
 
| Vous n'êtes pas identifié | Comment obtenir une identification

Recherche

Revivez les temps forts du Séminaire CDG06 2012
Publié le 09/01/2013
 
Accueil > Actualités> Revivez les temps forts du Séminaire CDG06 2012
Revivez les temps forts du Séminaire du 9 octobre 2012 sur le thème
« Replacer l’agent au cœur du management territorial »

Vidéo de présentation   
Voir la vidéo

Intervenant : Robin DEGRON
Enseignant à l’université Paris 1 - Panthéon-Sorbonne et Chercheur associé à l’université François Rabelais de Tours. Il est membre du GRALE (Groupe de Recherche Administration Locale en Europe). Il mène une recherche sur la recomposition territoriale des pouvoirs en France dans le contexte de la construction européenne et de la décentralisation. Dans ce cadre, il a rédigé de nombreux articles et participé à plusieurs ouvrages relatifs au droit administratif et aux finances publiques, spécialement aux finances publiques locales.

Le nouveau contexte financier public et ses enjeux pour la GRH du bloc communal
Alors que les ressources des collectivités territoriales se réduisent, se stabilisent ou n’augmentent plus que modérément et que les charges continuent de croître de manière assez soutenue, des corrections budgétaires structurelles deviennent nécessaires. Au sein du bloc communal en particulier, les élus sont confrontés à un arbitrage entre dépenses d’investissement et de fonctionnement.
Au premier rang des dépenses de fonctionnement, les charges de personnels apparaissent comme une potentielle variable d’ajustement. Une gestion plus rigoureuse que par le passé des effectifs mais aussi, plus globalement, de la masse salariale s’impose. La réforme des collectivités territoriales offre des outils de mutualisation des services qui ne suffiront sans doute pas à eux seuls à contenir la masse salariale. Une GRH renouvelée de la fonction publique territoriale apparaît nécessaire, en particulier au sein des communes et de leur groupement.


 
Voir la vidéo

 Voir la présentation
 

Intervenant : Philippe PRADAL
Président de la commission des finances, de l’administration générale et des ressources humaines de la Métropole Nice Côte d’Azur, conseiller municipal de Nice délégué à la modernisation de l’administration et subdélégué aux finances, expert comptable.

La mutualisation de services comme opportunité d’une démarche globale de performance pour réorganiser une activité
L’activité de nettoyage des locaux administratifs est historiquement rattachée aux services généraux, tant à la Ville de Nice que pour la Métropole Nice Côte d’Azur.
La mutualisation des services, effective depuis le 1er janvier 2010, n’avait pas permis d’uniformiser les pratiques et avait généré des disparités importantes de traitement des personnels. Il convenait donc de réformer cette activité.
Plutôt que de solliciter un cabinet extérieur, il a été fait le choix de mener une démarche globale participative s’appuyant sur un groupe de volontaires avec pour objectif d’optimiser les dimensions humaine, matérielle et organisationnelle de cette activité. C’est le succès de ce projet, conduit en interne par la Direction de la logistique, qui sera présenté.
 



Voir la vidéo

Voir la présentation

Intervenant : Dominique Mortelecq
Administrateur civil, actuellement directeur des ressources humaines du Conseil d’État et de la juridiction administrative. Il a exercé pendant de nombreuses années des fonctions de direction générale et de directeur des ressources humaines dans des administrations territoriales (Le Cannet, Aulnay-Sous-Bois). Depuis juin 2000, il œuvre dans des administrations centrales et réalise des projets en matière de gestion des emplois et des compétences auprès de plusieurs ministères. Il est également formateur en management des ressources humaines dans le secteur public à l’École Nationale d’Administration, l’Institut d’Études Politiques de Paris et l’INET.

Enjeux et perspectives d’une gestion durable des ressources humaines dans les collectivités territoriales
Face à l’évolution des attentes des citoyens - usagers et contribuables - qui demandent un meilleur niveau de service public local, il apparaît nécessaire de revisiter les principes et les règles de la fonction publique territoriale : affirmer ses valeurs, clarifier ses missions, valoriser son capital humain et reconnaître ses métiers.
Les agents territoriaux ont des ressources à développer et il convient de mettre en œuvre de nouvelles pratiques de gestion de leur parcours professionnel et de leur déroulement de carrière, de définir de nouveaux modes d’organisation du travail, de privilégier de nouvelles mesures pour assurer leur bien-être et leur efficacité, d’envisager de nouvelles formes de reconnaissance de leurs engagements et de leurs talents.



Voir la vidéo

Voir la présentation

Intervenant : Christophe LAVAL
Actuel Président fondateur de VPHR, cabinet international (Paris, Montréal) dédié à la reconnaissance au travail qui compte parmi ses clients de nombreuses organisations des secteurs public et privé (GDF Suez, la Poste, Thalès, la Ville de Lausanne, le Conseil de l’Europe, CHU de Dijon, etc). Il a publié l’ouvrage « Plaidoyer pour la reconnaissance au travail ».

La reconnaissance au travail : comment combiner le bien-être des agents et la performance de l’organisation ?
La reconnaissance au travail n’est pas encore entrée dans les mœurs de toutes les organisations. Elle est pourtant un élément clé de l’identité et de la santé des personnes ainsi qu’un outil de croissance, de transformation et de performance économique des organisations. Au delà des principes d’humanisme et de morale, cette pratique managériale constitue un formidable levier d’engagement des salariés et d’efficacité économique des organisations. Christophe Laval, partagera son analyse et son expérience. Son propos n’est pas de considérer que la reconnaissance est une fin en soi, mais avant tout un moyen universel à la disposition des organisations de travail pour générer du bien-être et de la performance durable.
 



Voir la vidéo

 Voir la présentation

Intervenant :  Professeur Alain Dômont
Professeur des universités - Agrégé de santé publique santé au travail, Médecin des Hôpitaux de Paris, Conseiller scientifique des Ministères de la justice, de l’Ecologie et du Développement durable, Ancien médecin en chef du service médical de la Mairie de Paris. 

Place de la médecine préventive et des divers acteurs de la santé dans le cadre d’une politique de GRH durable
La santé de la collectivité passe par la place dévolue dans la collectivité à la santé des personnes au travail. La nécessaire évolution du service public implique des politiques managériales adaptées et une conduite du changement prenant en compte la globalité de la personne.
Ces nouvelles contraintes nécessitent de passer d’une gestion des ressources humaines à une gestion humaine des ressources. Cette politique devra s’appuyer sur le concours des différents acteurs de la santé et des centres ressources tels que les centres de gestion. La pluridisciplinarité sera l’atout des nouveaux enjeux auxquels les collectivités devront répondre.
 



Voir la vidéo

Voir la présentation

Intervenant : Stéphanie Leguet-Prève
Psychologue territoriale, responsable du service Accompagnement psychologique au CDG06, titulaire du DESS de psychologie des "groupes et familles en situation de crise" et exerçant auprès des structures territoriales depuis plus de 10 ans.

Les risques psychosociaux dans le cadre d’une gestion des ressources humaines durable
Dans les nouveaux contextes de restructuration des services face à la problématique économique et les modifications des conditions de travail, les risques psychosociaux deviennent un des facteurs de mobilisation des acteurs médicosociaux.
Les prendre en compte dans les changements organisationnels nécessite une démarche personnalisée qui identifiera les particularités de la structure, les conditions et les relations de travail. Elle permettra d’établir un diagnostic psychosocial qui aura pour objectif d’évaluer les ressources et les éventuels risques de la collectivité.
 



Voir la vidéo

 Voir la présentation

retour haut de page
Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
 

Coordonnées

       

Centre de Gestion
de la Fonction Publique Territoriale des Alpes-Maritimes

33, avenue Henri Lantelme
Espace 3000 – BP 169
06704 Saint-Laurent-du-Var

Téléphone : 04 92 27 34 34
Télécopie : 04 92 27 34 35

Plan d'accès

  Plan du site
Mentions légales
Signaler un problème technique
Site réalisé par le